Domaine de trevallon, à deux pas de Saint remy de Provence, subsiste un vigneron fier

Lorsque l’on tombe amoureux d’une terre, on souhaite la mettre en valeur. Tout au long de notre vie, on cherche le havre. Le havre qui sera notre refuge à nous et notre famille. Il arrive que l’on trouve, il arrive qu’on le cherche perpétuellement.

Le domaine de trevallon, célèbre vin de provence, c’est l’histoire d’un lieu et d’un homme. Une histoire quasi passionnelle, entre un artiste et une terre. C’est en 1950 que l’histoire du domaine trevallon bascule pour toujours. Les Dürrbach, vont tomber en amour de ce versant des Alpilles proche de Saint Remy de Provence.

Sculpteur émérite, il recherche l’inspiration et ce sol calcaire lui donne un nouvel élan créatif. Il transmet alors à son fils son amour pour cette terre tout en lui affirmant que cette terre serait idéale pour la vigne. Éloi grandit en écoutant les paroles de son père.

Domaine de Trevallon

Le domaine de Trévallon, une histoire d’amour de la terre.

Éloi va alors croire son père sur parole et plantera ses premières vignes sur le domaine familial en 1973. Va s’en suivre une aventure humaine comme l’on aime à les découvrir. À force de travail et d’opiniâtreté et sûr de son goût, il va alors produire un vin rouge et un vin blanc très prisé.

Mais un homme n’est rien sans sa descendance et alors que son père lui dessine des étiquettes afin de mettre en valeur ses bouteilles.

Ce sont ces enfants qui vont orienter leurs études pour seconder leur père dans son pari fou. Faire de son vin un breuvage unique sur le versant des Alpilles. Composé de cabernet sauvignon et de Syrah pour le vin rouge, le vin blanc est pour lui issu de Marsanne et Roussane.

Sur de son choix le propriétaire fier de ses choix d’assemblage va alors tenir tenir aux appellations de vin en refusant tout compromis.

Domaine de Trevallon

Domaine trevallon, le bon goût en héritage.

Ce refus de l’aseptisation de son choix va conduire Éloi, loin des appellations de vignoble de Baux. Il n’en fera pas partie. Tant pis, ce sera un simple vin de pays. Mais quel vin de pays, mais aieux ! Un vin simple, naturel comme cet homme qui a appris seul le goût du vin.

Le domaine de trevallon c’est le retour à des valeurs authentiques, c’est le goût de la terre, c’est le goût d’un héritage dont les racines sont ancrées dans le sol tout comme le château de Pibarnon et le château Simone.